Business et criminalite


Le 19 décembre, était organisé dans les locaux de l’EDHEC, 18 rue du 4 Septembre, par le Professeur Bertrand MONNET et l’équipe de la Chaire « Management des risques criminels une conférence sur le thème « Business et crime organisé en Europe ». Quels sont les mafias qui menacent l’entreprise dans l’Union Européenne et comment agissent elles ?

La chaire réalise des études de cas sur les réseaux criminels qui s’attaquent aux entreprises dans le monde entier. Grâce à une veille sur un grand nombre de sources, ils surveillent les risques sur : attentats, attaques, corruption, vol, fraude, extorsion de fonds, enlèvement,…dans plusieurs langues. On peut visualiser l’information sur une carte du monde réalisée en partenariat avec Google maps.

Devant une salle comble, Le Professeur Bertrand Monnet et Dominique Nollet Chef d’analyse à Europol ont avec brio exposé les risques potentiels (souvent méconnus) d’exposition à une organisation criminelle.

Divisé en deux parties, l’exposé dans un premier temps défini les missions, moyens et méthodologies mis en œuvre par Europol.

http://lexpansion.lexpress.fr/afrique/nigeria-l-enfer-des-majors-de-l-or-noir_245749.html

Europol est un organisme dédié au crime organisé et terrorisme. Il produit des études dans le domaine des notes stratégiques et des notes d’alertes. Il favorise et établi des liens avec les entreprises. Les procédures sont très encadrées et divisées en plusieurs étapes qui vont de l’identification des sources jusqu’à l’arrestation.

En face, Bertrand Monnet, donne une autre vision de la problématique, plus axée « entreprise » contrastant avec le cadre précédent. Tout d’abord en donnant quelques définitions ou plutôt en expliquant l’absence d’une définition du crime organisé. Les entreprises parlent de relations criminelles. Car sur le plan juridique, dès le constat de l’association de trois individus dans des activités illicites, la justice considère que l’organisation d’un groupement est constituée.

Pour l’Edhec  les entreprises rencontrent des problèmes dès que l’organisation a constitué des liens puissants avec son environnement, de sorte à contrôler l’ensemble des flux physiques et économique sur ce territoire.

La problématique est d’autant plus complexe, qu’il n’existe pas de chiffres officiels. Les quelques éléments dont nous disposons nous permettent cependant de considérer qu’avec la crise, l’activité criminelle grossie vite et croît fortement.

L’Italie, estime que les 4 plus grandes familles mafieuses réalisent un CA de l’ordre de139 milliards d’euros. Et qu’elles représentent environ 7% du PIB de l’Italie

La présence mafieuse est cependant concentrée autour de 5 hubs importants : les Pays baltes, La Hollande, L’Espagne, l’Italie, et les Balkans.

Quelque soit la nature et la puissance des familles, grandes ou petites, les schémas de développement économique présentent des fondamentaux et des similitudes. Drogue, prostitution, trafic d’êtres humains, armes diversification vers le traitement des déchets. Et Intérêt pour l’économie légale qu’elle soit privée ou publique. Pour y arriver, la palette d’outils est large. Extorsion, espionnage, contrefaçon étant cité a titre d’exemple.

Bertrand Monnet a souligné que les entreprises ne sont pas uniquement des victimes, elles peuvent parfois se placer volontairement, par grande naïveté ou pire par un comportement frisant l’inconscience, dans les mains d’entreprises mafieuses.

Soit par exemple en vendant des chaînes de montages complètes jugées obsolètes à des sous traitants ou des acteurs étrangers. En n’exerçant aucun contrôle sur les ventes de ses produits. Ainsi statistiquement, les containers de cigarettes destinés à la consommation Interne pour le Monténégrins serait de 8 cartouches par jour et par personne du berceau a la maison de retraite pendant près de 90 ans.

Dominique Nollet a tenu à rajouter, que nous avions en France un autre travers qui faussait notre jugement et sur les profils potentiels. Nous associons trop facilement Mafias, banlieues. Et par extension délinquance. Cette association étant hélas une grossière erreur. Les avocats et les dirigeants aux services de la mafia sont issus de meilleures écoles américaines. Le montage de sociétés et circuits de blanchiment nécessitent de connaître parfaitement l’organisation et de donner les ordres adéquats.

Conclusion : Doit-on voir dans Europol, un embryon d’organisation comparable au FBI ou à la CIA ? Dans le domaine nous en sommes encore loin. Numériquement, financièrement.

L’ouverture des Frontières, les enjeux politiques, diplomatiques, économiques semblent avoir sous-estimé la main criminelle et laisser plusieurs longueurs d’avances aux organisations. Pour se protéger, les entreprises n’ont pas d’autres choix que de mettre en place une politique d’innovation, en misant par exemple sur les nanotechnologies. De réfléchir à deux fois avant de délocaliser et d’installer dans une zone industrielle réputée dangereuse, dans un ex-pays de l’Est ou sur l’un des cinq hub précités. De renforcer le dialogue entre les différentes fonctions auprès de la Direction . Sensibiliser la Direction des Achats et les acheteurs aux problématiques liées à l’approvisionnement. Se poser des questions lorsque l’on propose des matières premières en dessous du prix du marché. Sensibiliser les Ressources Humaines aux infiltrations potentielles à des postes jugés stratégiques pouvant intéresser des organisations criminelles. Enfin sortir le DSI de sa tour d’ivoire et de ses fonctions IT et de lui donner un vrai rôle à 360°. Le sensibiliser à la cybercriminalité et aux risques informatiques.

Site internet : http://euro-police.noblogs.org/

Site internet : http://www.edhec.com/

Bertrand Monnet

Professeur à l’Edhec, directeur de la chaire Management des risques criminels, Bertrand Monnet réalise fréquem-ment des études de terrain (Nigeria, Liberia, Colombie, Balkans…). Il vient de publier avec Philippe Véry Les Nouveaux Pirates de l’entreprise (CNRS Editions).

Source image : Europole

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s